24 juin 2005

24 juin Questions du cabinet Audubert-Gaydou de Lyon


La DDE a commandé " une étude d'enjeux sur la valorisation des abords de La Casamaures (d'un point de vue patrimonial et paysager) dans le contexte de la rocade nord".

Les deux spécialistes sont venu aujourd’hui, un peu éberlués au début de mon accueil. L’accès au jardin de cette villa théâtralement en domination sur l’autoroute et l’Isère, permets un sas pour déconditionner les personnes qui sortent de leur bureau normalisé.
Au bout de trois heures, les questions continuaient sur son histoire, l’orientalisme, l’or gris, les jardins d’origine devant les photos d’archives.
- Quels sont les principaux chantiers de restaurations et les multiples projets ?
- Quelle cohabitation existe entre les associations et le privé?
- Quels sont nos partenaires officiels pour l’association, pour les chantiers financés par des privés?
- Quelles difficultés vous rencontrez en tant que femme maître d’ouvrage ?

Par contre mes questions sur les quartiers de l’Esplanade et Jean Macé pour la Rocade Nord et le pont sur l’Isère étaient sans réponse car c’était leur premier jour de travail. Les rumeurs sont tences contre les promoteurs dans une haute densite d'immeubles de luxe pour chercheurs internationaux du trade world center, CEA, Synchrotron, Minatec etc...comme on le voit sur la simulation animé que projète le Métro dans ses espaces de communication (place jean Achard, foire Alpexpo...)
Avec un seul croquis d’intention sur le tracé qui empiétait sur les trois quarts des entrepôts riverains, leur dossier technique était encore léger. Leur étude doit se faire en un mois, rendu fin juillet.
A eux d’imaginer toutes les motivations pour sauver une ruine qui personnellement les enchantait imperceptiblement. Sous l’ombrage et les fleurs géantes du magnolia, je sentais le charme opérer sur ces experts qui prolongeaient leur visite technique et la transformaient en plaisir.
Assis sous le grand magnolia: notre arbre à palabre, nous avons partagé un plateau de boisson tout en parlant. Autour de nous s’activait Sophie, Christophe, Jean-pierre, Jeff offrant une leçon de vie dans les couleurs et les strates de l’histoire en 150 ans d’urbanisation.

(A ce jour, les architectes paysagistes ne m’ont pas encore renvoyé comme prévu les extraits de leur étude dans la partie concernant le monument… A suivre)

Enjeux patrimoniaux et paysagers, dixitt DDE