24 mai 2005

La saga de la Casa: Une cinquantaine de textes et photos
Mon carnet d'aventures en Casamaures devient un vrai livret. Maintenant j'aimerai l'imprimer et ainsi le lire à l'envers de droite à gauche comme les livres arabes!
Il propose une remontée dans le temps d'un calendrier d'une année 2005 + Mon temps casamauriens de 24 ans + le temps de la Villa 150 ans, depuis une signature historique chez le notaire pour l'achat de la Guinguette.

Aujourd'hui 24 mai, visite élégante du Club de la Communication de Grenoble et de l’Isère qui s'offre un repas oriental concocté par un traiteur. Les parasols jaunes sur le parvis, les tables de marbres recrées ce décor de Guinguette du XIXème.

Sachant que dans cet îlot artistique urbain, des femmes depuis 150 ans donnent vie avec résistance et pertinence au palais des mille et une nuits ! Bienvenue pour enquêter sur le roman des grenoblois et grenobloises dans le décor d’un orient alpin.

Le club de la Com a répondu : "Escapade orientale"
Maison bleue accrochée à la colline, … elle reste une curiosité à découvrir pour beaucoup de grenoblois et un émerveillement permanent pour ceux qui la connaissent déjà. " La Casamaures ", a ouvert ses terrasses, son jardin d’hiver, son intérieur XIXè, son orangerie, son Histoire et ses histoires aux membres du club de la com pour un rendez-vous " plein soleil " entre Orient et Bastille. Une rencontre " béton " a permis à chacun et à chacune de revivre la fantaisie luxuriante d’" un rêve d’orient au cœur des Alpes ".

J’aimerai que du haut d’un minaret un muezzin lance un chant d’appel au sponsors industriels représentés par tous ces communiquants:
" Cherche Mécénes désespérément pour chantiers inachevés…
Nous parlons de la Sagrada familia de Gaudi de Barcelone, de l'Alhambra... des références communes comme Bagdad, Istambul, l'Egypte... A l'heure de pose de midi, ils ont tous oubliés les contraintes de leurs métiers et voyagent en pensées comme le constructeur d'origine de ce palais idéal?