14 avril 2005

Lili de Nantes&Jeanne de Paname


Lili de Nantes&Jeanne de Paname reperent tous les porteurs de cravates et les appellent mon President...
Entourée d'officiels, elles improvisent et jouent les touristes naives qui colportent de faux clichés, histoires mirifiques des lieux...
M. Dominique Petelaz de Vicat: comment vous êtes venu vous???
- par amitié pour les lieux, les habitants
- et bien nous en train!
Leurs décalages de ton, de propos fait rire et décrispent certains élus qui ont tellement peur d'être agressé verbalement sur leur vote tout pour la voiture, tant pis pour la culture, et le vote unanime de la Métro depuis 1999 de créer pont et voirie sur la parcelle de la Guinguette...La cohabitation entre artistes et politiques passe et tous les responsables sont lucides pour les enjeux de l'agglos de 20 ans de non entretien des abords d'un monument porte de Grenoble.
Nos ambassadrices de la bonne humeur assistent à tous les aubades musicales, et surtout sont hyper-attentives lors de la création de "Monsieur le conte de la Casamaures".

07 avril 2005

criss cantatrice

Jacques Marie Francillon joue au reporter photographe ami
Dans le quatuor de flute, je m'improvise castafiore
Fantastiques sont les aubades de l'école de musique du Foyer Art et Loisir car les jeunes musiciens donnent une vie musicale à l'ensemble des lieux. Les petits comme les grands visiteurs ont tous le sourire. Même les très anciens du genre 4è age, sont descendus en voitures, fauteuils, cannes pour se mêler à la fête de la maison qu'ils connaissent depuis 80 ans et plus. La gaité est communicative grâce à notre complicité avec Pierre Moly, notre voisin du quartier du Belvedere.

06 avril 2005

Clone en béton bleu d'Etienne Borgo

Deux voyageurs: Etienne et Miké venus d'un village près de Digne, ont découvert notre décor de charme et rencontré des artistes de l'association lors du triple anniversaire du 2 avril.

- Dimanche dans leur chambre d'hotel de Formule 1, les deux complices faisaient le moulage en bandes plâtrées du corps d'Etienne
- Mardi dans le jardin bleu, c'était chantier béton pour remplir le moule de plâtre
Je leur passe mon pigment bleu spécial béton pour teinter l'épiderme d'un clone humain. Energie, humour et utopies aident à fabriquer les multiples gamâtes de ciment artificiel Vicat.
- Mercredi, Etienne enterre la sculpture qui va germer dans le jardin bleu.
Un "corps en or gris" va naître dans l’ombre protectrice du jeune cèdre du Liban planté avec les enfants en 2001... Les bandelettes de la momie blanche, du cocon laisseront apparaître un humanoïde en symbiose avec la prairie de phacélie, encadrée d'une broderie d'iris, lavandes, périoskia, carioptéris, glycine, lilas. Tout un microcosme végétal d'une palette bleue et verte devient le berceau d'une sculpture humaniste.
Ce printemps nous verrons l’éveil d'un être végétal dans les herbes du jardin bleu...

Suite à trois anniversaires historiques :
Après 5 jours de gestation.
Né le 6 avril au soleil.
Environ 80 kilos en Or gris.
Pas de dent, ni cheveux…
Sexe indeterminé
De race blanche, or et gris
...
Un être mi végétal, mi minéral issu du jardin d'enfant qui pourrait s'appeller JOSEPH-ETIENNE-MIKE
Pour son premier goûter de jeune européen qui dort sous le cèdre du Liban, nous mangeons des dragées bleues évidemment.
Son baptême officiel sera le 5.6 juin pour les Rendez-vous aux jardins, organisé en national par le Ministère de la Culture.