03 janvier 2005

Les iris bleus d’Algérie narguent le grand froid comme une aberration botanique ignorant les frimas des Alpes. Je rajoute de la paille autour des bananiers aux grandes feuilles lamentablement gelées. Les agaves en pleine terre s’enrobent dans un tchador de voile blanc de protection. Le jardin s’attriste mais les feuilles d’acanthes se rebellent en profitant du soleil hivernal. Lorsqu’on passe la Porte de France, c’est un choc visuel de découvrir cette splendeur de la nature que nous offre la chaîne de Belledonne devenue la grande dame blanche où doivent courir incognito les lagopèdes, les lièvres blancs ou le dahu mythique. La neige descend très bas dans les vallées de l’Y grenoblois. Le Néron devient une méga meringue. Cet après-midi j’ai numérisé des dizaines de photos d’archives. Des images kaléidoscopes pour illustrer ce blog. Je revois le photomontage de nos vœux 2003 alors que sa forêt était un volcan de feu. Cette vieille montagne témoin de l’age des dinosaures nous fait revivre des peurs ancestrales des forces gigantesques de la nature.

A la télé passe en boucle la catastrophe du tremblement de terre marin détruisant brutalement des millions de vies humaines. Sur toutes les plages d’Indonésie, la vague titanesque de la mort vient de marquer à jamais la vie des vacanciers occidentaux et plus encore celle des pêcheurs, des populations déjà en survie. Chaque religion pratique ses rituels de deuils. On n’est pas bouddhiste aussi notre impuissance est troublante face à ce drame mondial. Par écran interposé, il est dérisoire de partager par compassion cette inondation de pleurs.

Les associations d’idées s’enchaînent en repensant à Doudart-de-Lagrée qui a découvert le fascinant Tonkin en remontant le fleuve secret. Ce héros colonial du XIXe a son étrange tombeau indhouisant qui a dû aussi prendre son manteau de neige sur un chemin de Saint-Vincent-de-Mercuze, sur les contreforts sud de la Chartreuse. A toute époque, les voyageurs orientalistes remontent la mémoire du temps.
Image: La mère Noël rencontre un vrai Père Noël

Premier lundi d'une année historique