22 janvier 2005

Dans la vallée, il pleut un deluge depuis trois jours, les larmes de toute la tristesse des guerres dans le monde. Il ne faut plus lire regarder les médias tant l'humanité est en violence sur tous les continents.
Paradoxe dans les Alpes, sur les sommets la poudreuse doit réjouir les milliers de skieurs.
Un reflexe inoui de vie anime la Casa. Y a qu'en même de la joie ici bas!
Des odeurs de gateaux réjouissent les papilles dans nos trois cuisines. Le téléphone sonne... nous attendons des rois et des reines de pacotille, des couronnes de pognes de roman, des bugnes au sucre de zest d'orange, des gateaux sculptures en forme de jeux qui regalent les regards.

18h30, Au seuil de la nouvelle année, première rencontre avec présentation des projets du printemps: 1855 à 2005 : 150 ANS D’HISTOIRES A LA CASAMAURES.
Nous faisons un discours à trois voix avec Jacques Sardat le président et Jeff en pointe d'humour en contrepoint. Nous comprenons à la centaine de rires qui fusent que la bonne humeur est au coeur de notre rencontre, malgré les mouchoirs, les rhums, la grippe tous sont habillés en hivernales, c'est un défilé de chapeaux.

Nicole est toute émue est appuyée contre une colonne. Ce vernissage d’exposition de macros photos signées Nicole Allosio-Mathieu est une belle rencontre d'amitié. Des amis débarquent témoins de 23 ans de rencontres festives, les artistes se racontent en projets 2005.

Moment convivial avec le FEUERZANGENBOWLE, un punch chaud concocté par mes voisins Andréa et Maikel, une tradition de la Sarres. Le rhum coule sur un petit pain de sucre sur une spatule spéciale. Le sucre flambe et coule en feu dans la marmite d'alcool aromatisé, un délice.
Bien sur un plateau de petits verres de karkadé est servi; la boisson nationale égyptienne, de l'ibiscus rouge réchauffe pour cette rencontre bravant les frimats de janvier.
Des planches de TOC sont les sujets d'exposition. Les invités arrivent avec une dizaine de tables de jeux à Bamaco sur Isère, toutes sont des créations dont leurs propriétaires sont très fiers de leurs qualités de constructeurs décorateurs. Genevieve offre trois manotocs de minuscules jeux en patte d'amande de l'ère de la manotechnologie.
A 20H: Tournoi international de jeux de TOC.
J'ai acheté deux bocs en or comme lot pour les 2 gagnants partenaires, en plus de 20 nounours en chocolat comme lots de consolation pour nos amis allemands et la visiteuse Russe... A minuit les trois dernières tables de joueurs décident que "Les bocks d'or" sont remis en jeu pour le prochain tournoi au printemps.

Je suis heureuse que l'année commence en joie mêlant jeux et rires en palabres sur l'art buissonier.
La pluie a fait une acalmie juste pour notre soirée, elle retombe de plus belle aux premieres heures du dimanche, sous le déluge c'est presque l'arche de Noè échouée sur les berges de l'Isère. On devine que le manteau blanc neigeux viendra de nuit nous transformer en boule
Le monument tout éclairé apporte sa part de mystère, une belle nocturne sur l'album de photos.

FEUERZANGENBOWLE